Horaire  des  messes  -  Saint  Marien  en  Combrailles

 Avril  2020  -  Messes  et  célébrations 


 En application des directives gouvernementales, les messes ne sont plus accessibles au public, depuis le 15 mars et jusqu'à nouvel avis.

  • Ci-contre : le programme de la semaine Sainte à la cathédrale St Etienne à Limoges - Cliquez sur l'affiche pour l'agrandir.
 Le P. Padilla célèbre quotidiennement la messe en privé, donc sans la présence physique du public.
Vous pouvez vous associer à cette messe quotidienne par la prière, la lecture des textes, etc... et participer à la quête en ligne (quête par Internet mise en place par la Conférence des Evêques de France). Vous pouvez également demander une intention de messe.

  • Dimanche 5 avril 2020 (Rameaux) : le P. Philippe Padilla nous partage l'homélie de la messe qu'il a célébrée en privé :
Même confinés, le calendrier se déroule et nous voilà à Rameaux. Et même si nous ne sommes pas exceptionnellement (et heureusement d’ailleurs pour notre santé et celle des autres) rassemblés en  nos églises, je nous souhaite d’être nombreux, très nombreux avec nos Rameaux à bénir en main. Ainsi aujourd’hui,  nous commémorons à la fois deux événements : d'une part, l'entrée solennelle de Jésus à Jérusalem où il fut acclamé par une foule agitant des feuillages toujours verts, et d’autre part, la Passion du Christ et sa mort sur la croix. C’est donc aujourd’hui, dans ce contexte si particulier où chacun (comme un peu retiré dans sa chambre et donc dans le secret comme nous y étions invités en ce début de Carême il y a déjà 40 jours !) nous pouvons faire le choix de reconnaitre et suivre Jésus. C’est aujourd’hui que nous pouvons faire alors de la bénédiction de Dieu, c’est-à-dire le bien qu’il veut pour nous, non pas un vœu pieux mais une réalité à mettre en œuvre dans nos vies.
Faire un choix ?!
A travers sa Parole, Dieu lui-même nous le rappelle.
En effet, il y a deux mille ans, certains - autorités civiles, religieuses, la foule - ont choisi : 
  • D'un côté, Barabbas criminel, rebelle, meurtrier, qui attendait en prison le jour de son exécution. 
  • De l'autre côté, Jésus-Christ, le Fils bien-aimé du Père, qui avait été de lieu en lieu faisant du bien, le seul Juste que la terre ait porté.
- Lequel voulons-nous ? Barabbas ou Jésus qui est appelé Christ ? « .., Lequel voulez-vous que je vous relâche ? Et ils dirent : ‘’Barabbas’’... Que ferai-je donc de Jésus qui est appelé Christ ?... Qu'il soit crucifié... Mais quel mal a-t-il fait ?... Qu'il soit crucifié.... »
Et du coup, le brigand relâché court toujours et avec lui le mal et la violence, les égoïsmes et les manques de civisme… courent toujours aussi. Et face à cela désormais se dresse la croix qui rappelle de quelle mort mourut le Sauveur Jésus, comme si Dieu ne voulait pas que la mort de son Fils soit oubliée…
 
Nos rameaux sont donc plus que des porte-bonheurs : le signe de la vie que Dieu veut pour nous tous. Nos rameaux avec leur feuillage persistant portent le signe de la vie que nous avons à construire ensemble, ici et maintenant à chaque génération.
Ainsi, aujourd'hui encore, dans sa grande patience, Dieu, par Jésus-Christ qui désire entrer chez nous, en nos vies, appelle chacun à se tourner ensemble vers ce qui fait la vie, la vie meilleure, vers ce qui donne de l’espoir, de la dignité, de la solidarité, de l’attention, du soutien, du soin, de l’abnégation s’il le faut, du courage et de la patience encore et donc et surtout de l’amour pour tous.
- Alors lequel voulez-vous ? Écouter la voix de Dieu, croire la Parole de Dieu ? Ou Écouter la voix du menteur, la loi du plus fort, de la violence, de la fatalité, de la paresse, de l’indifférence ?
 - Lequel voulez-vous ? Un compagnonnage et une présence qui se révèlent parce que la confiance (et donc la foi) se nourrit des signes et des rencontres ? Ou une secte, une religion sur mesure et individuelle, des rites et des traditions vides de sens ?
- Lequel voulez-vous ? Un engagement et une fidélité qui construit une communauté et un avenir ensemble ? Ou un guichet ouvert juste quand j’en ai besoin ? Un « faire comme si » ?
 
Maintenant, Jésus, au nom de Dieu, entre chez nous. Nos Rameaux à la main (en nous unissant à la prière de toute l’Eglise), nous sommes le visage du Christ pratiquant qui se dit par nous, car le christianisme, c’est Quelqu’un capable de nous comprendre, de nous aimer, de nous secourir, de nous conduire, de nous donner une raison de vivre. Que nos Rameaux alors soient notre réponse à cette confiance et à cet élan de plus de vie, de plus d’amour.
Bonne montée vers Pâques ! Amen !


 Voir dans les archives l'homélie du dimanche 29 mars 2020.

Programme de la semaine Sainte à la cathédrale St Etienne à Limoges - Cliquez sur l'affiche pour l'agrandir.



Pourquoi ? 

Beaucoup se saisissent du mal
Qui tourne en boucle autour de nous.
Pourquoi ?... Tant de questions se posent.
De nos chagrins quelle est la cause ?

Le Seigneur qui est tout amour
Ne peut nous envoyer du mal.
L’Eternel veut notre bonheur,
C'est le Mal qui frappe nos cœurs.

Dieu nous soutient dans nos épreuves,
Tout au long de nos vies humaines.
Certains pensent que notre Dieu
Devrait agir à chaque instant
Comme ils le souhaitent et dans leur sens,
Pour démontrer son existence.

Ils voudraient Dieu comme un ami
Présent selon tous leurs besoins,
Qu’ils oublieraient aux autres temps.
Si tous ceux qui sont des croyants
Étaient à l’abri des épreuves,
Le monde entier serait croyant.

Où serait la sincérité ?
Où serait notre liberté ?
Ce n’est pas ce que promet Dieu.

Qu’il se trouve dans l’univers
Beaucoup de solidarité
Qui dévoile l’amour du Père,
Qui écarte de nous la haine,
La tyrannie et la colère.

Que chacun prenne soin d’autrui
Avec tendresse et bienveillance
Dans le malheur et le bonheur.
Dieu est au long de ce chemin.

EG


VEILLONS, PRIONS

Ne nous donnons pas de répit,
Soyons veilleurs de Sa mémoire,
Prions, crions le jour, la nuit,
Que Dieu rétablisse Sa gloire.
De tous chemins ôtons les pierres,
Frayons la route à Dieu fait chair.
Ne serons jamais délaissés,
Le Sauveur vient nous racheter.
Nous boirons le vin vendangé,
Mangerons le blé récolté.
La joie soulève nos clameurs,
Au cœur de la vie du Seigneur,
Dans Sa maison, Son sanctuaire.

E.G. (en référence à Isaïe 62)


LOI D'AMOUR

Dieu a fait entendre sa voix.

L’humanité reçoit sa loi.
Jésus ne vient pas l'abolir,
Son Père l'envoie l'accomplir.
Sans jamais faire de détour
Dieu nous comble de son amour,
Il attend réciprocité.
Il est divine unicité
Voulant la douce obéissance
Du monde entier, dans la confiance.

E.G.