Saint  Bard  -  Eglise  Saint  Blaise  et  Sainte  Marguerite

Bref historique de l'église de Saint-Bard

  Au XIII° siècle, un groupe de moines cisterciens dépendant de l’abbaye de Chambon sur Voueize vient s’installer à Saint-Bard et construit un cloître, puis une église qui ne sera terminée qu’au début du XIV° siècle. C’est donc une église de style roman. Il devait y avoir des fresques, puisqu’on aperçoit encore quelques traits rouges. Les moines embauchaient les gens du pays pour extraire les pierres, les tailler, les transporter avec des attelages, puis les dresser.
  Ces moines sont restés jusqu’au milieu du XVIII° siècle, mais l’église n’a été transformée qu’en 1870 : réfection de la voûte avec réalisation d’une voûte à ogive, adjonction d’une chapelle et d’une sacristie.
  Le chœur a été repavé et toutes les boiseries (encore présentes) ont été réalisées en 1878.
  En 1965, l’église a été complètement restaurée avec modification du chœur, adjonction d’un autel en granit et d’un chemin de croix en ardoises peintes, suppression de la galerie au fond…

  Elle est classée monument historique depuis le 20 décembre 1973 ; voici un extrait de l'Inventaire des Monuments Historiques :

"Avant la Révolution, l'église appartenait au diocèse de Clermont-Ferrand. Le patronage appartenait à l'abbaye de Chambon. Cette église, de la fin du XIII° et du début du XIV° siècle, comprend une nef de trois travées à chevet droit, la dernière travée formant choeur. Elle a été revoûtée d'ogives en 1870, date à laquelle a été ajoutée une chapelle au nord. Cette voûte moderne, remplaçant un lambris, a utilisé une partie des supports de la voûte d'ogives primitive. Le chevet est éclairé par une longue baie trilobée. Portail sud en tracé brisé à boudins, colonnettes et chapiteaux formant frise. Clocher-mur à pignon triangulaire."

   Les saints patrons de l'église sont St Blaise et Ste Marguerite, dont le culte a été rapporté du Moyen Orient par les croisés puis par les moines de Chambon. Des processions avaient lieu le 3 février et le 20 juillet aux fontaines portant les mêmes noms. La coutume qui consiste à bénir le « saint-vinage » lors de la procession du 3 février existe toujours, pour protéger les troupeaux.

  Voir plus de photos de l'église de St Bard 

  En savoir plus sur St Blaise, sur Ste Marguerite 

Et St Bard, dans tout ça ? Aucune trace de ce prénom sur les calendriers... Mais certains pensent que "Bard" serait un diminutif de Barthélémy ; dans cette hypothèse, la localité de St Bard aurait donc été nommée en référence à l'apôtre St Barthélémy, un des douze compagnons de Jésus : remarquable filiation !


Les curés

  Impossible de parler de l’église de Saint-Bard sans nommer l’abbé Petit, dernier curé ayant résidé à Saint-Bard. Il a eu la charge de la paroisse de 1926 à 1958 ; il était prêtre agriculteur et bon vivant, extrêmement populaire ; puis l’abbé Peroche l’a remplacé, avant l’abbé Binon qui a officié presque 40 ans, jusqu’à l’âge de 97 ans, et qui était lui aussi très populaire.

L'association "St Bard et son patrimoine"

L’association "St Bard et son patrimoine" a été créée le 10 septembre 2014, avec pour objet :
-      de préserver et valoriser le patrimoine mobilier et immobilier, culturel et naturel de la commune de Saint Bard,
-      de collecter des fonds nécessaires,
-      et d'organiser des manifestations et événements.

Depuis sa création, l’association s’est occupée de ranger et classer tous les objets pouvant figurer à l’inventaire. Nous avons traité contre les insectes puis ciré toutes les boiseries. Nous avons réalisé un caisson de protection de la bannière de procession de saint Blaise, de manière à la conserver horizontale et protégée des oiseaux (bannière en soie, métal et carton, probablement du XVIII° siècle).
Nous avons nettoyé l’orfèvrerie, aéré, rangé et protégé les vêtements sacerdotaux, nettoyé et restauré les livres anciens.

 
Les statues
Six statues sont concernées par la restauration :

  • St Jean-Baptiste (XVII° siècle)
  • les deux anges adorateurs (XVII° siècle) (voir photo d'un des anges ci-dessous)
  • la Vierge à l’Enfant (XVIII° siècle)
  • St Blaise et Ste Marguerite (XVIII° siècle)
  • le bras reliquaire de St Blaise (XIX° siècle).

Toutes ces statues sont en bois polychrome ; elles figurent toutes (sauf la Vierge à l’Enfant) à l’Inventaire des Monuments Historiques.
Plusieurs autres statues, de style sulpicien, ont été peintes en marron, et seront simplement à dépoussiérer avec de petites retouches de peinture.
La restauration consiste en un nettoyage, traitement insecticide par anoxie, sondage de la polychromie et étude des différentes couches, consolidation des bois et rebouchage des lacunes, suppression des enduits, et protection. Des socles en bois travaillé sont également à restaurer afin de pouvoir présenter ces statues dans l’église, en les sécurisant pour empêcher tout vol.

L’argent que nous avons pu récupérer jusqu’à ce jour complètera les subventions demandées par la mairie, et en principe en 2019 toutes ces statues devraient être restaurées.
Le travail est fait par un restaurateur agréé de la région.
Nous envisageons pour les années à venir de compléter ces travaux par la restauration de la bannière, du chemin de croix et d’un tableau « Le calvaire ».

Appel à témoignage

Une fois les statues terminées, nous envisageons de les remettre à leur place initiale ; nous cherchons des photos ou des témoignages de personnes se souvenant, même très partiellement, où étaient placées les différentes statues dans l’église.

Participation au mécénat

C’est grâce aux dons collectés et aux manifestations que nous avons organisées (concerts, expositions, spectacle de rue…) que nous avons pu réunir cet argent.
Il nous faut continuer cette collecte pour la suite des travaux.
Toutes les personnes qui souhaitent contribuer à l’opération peuvent verser un chèque à l’ordre de l’association « Saint-Bard et son patrimoine » (adresse : 9 rue Saint-Cybard - 23260 Saint-Bard) en nous indiquant leur nom et leur adresse. L’association est reconnue d’intérêt général et nous vous enverrons un reçu fiscal qui vous permettra de bénéficier d’une diminution d’impôt à hauteur de 66% de la somme versée.

 Prochaine manifestation : venez nous retrouver le 14 avril 2019 à 18h dans l’église, pour un concert du groupe vocal «Cantiamo»
(photo ci-dessous : un récent concert dans l'église, permettant également de voir l'intérieur de l'église, le choeur, les ogives, les boiseries et plusieurs statues)